Publié par Laisser un commentaire

Martine Hébert

Le côté musical relève de sa tendre enfance. Les fêtes familiales autant du côté paternel que maternel ont développé chez elle un éveil à la musique traditionnelle. Son grand-père Hébert et son père Benoit, joueurs de violon traditionnel aussi, ont été une inspiration pour elle.

Violoniste classique de l’âge de 6 à 15 ans, elle met le violon de côté pour apprendre la guitare. Plusieurs années plus tard, elle reprend son violon et cette fois-ci en traditionnel. Au début, elle a suivi quelques cours pour perfectionner le style folklorique avec Éric Favreau. Depuis, elle évolue de façon autodidacte en guidant son choix de pièces selon ses coups de cœur, du style québécois au style irlandais. Elle s’inspire de grands musiciens bien connus comme Calvin Vollrath, Yvon Cuillerier, Shane Cook, Don Messer, Nathalie McMaster, Marc Sullivan, Jacquelin Guérette, Germain Leduc, François Dumas et bien d’autres.

Martine s’est fait connaître par son implication au sein du conseil d’administration AQLF-Québec durant deux ans. Par la suite, elle a participé à quelques événements en tant qu’artiste-invité dont l’AQLF-Québec (en 2012 et 2018); Musique en Fête, présenté au Centre de Foires de Québec; Festival Celtique de Québec en duo avec Gaétan Morissette (en 2011 et 2012); Elle a aussi fait quelques prestations à la télévision communautaire de Victoriaville et pour la Fête de la St-Jean-Baptiste avec Gaétan Lefebvre. Finalement, elle a participé à plusieurs spectacles musicales bénévolement (dont au Festival des Tambours de Portneuf; scène libre à Mémoires et Racines (en 2012); spectacle-bénéfice pour la SATRAP (en 2011); activités de financement; atelier pour enfants déficients intellectuels et initiation à la musique. Enfin, elle aime beaucoup participer à différents jams qui se produisent ici et là et transmettre sa joie de vivre à travers sa musique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *